Isis est une déesse égyptienne avec un pouvoir presque omnipuissant. Elle représente la mère-déesse, l’aspect féminin du divin, la polarité féminine de l’énergie divine, la déesse féminine suprême. Plus que d’autres déesses qui ne représentent souvent qu’un aspect spécifique du divin, elle représente tous les aspects de la déesse, elle est la représentation du féminin sacré sous toutes ses formes.

Isis est la gardienne des grands mystères, comme le mystère de la vie et la mort, ou les mystères de corps et esprit. Elle est la gardienne du voile qui sépare notre réalité du monde invisible. Elle décide si on peut accéder aux informations cachées et secrètes ou si elles restent cachées pour nous. Elle est la déesse qui préside sur la vie et la mort, ainsi que la gardienne des secrets de la résurrection et elle aide les âmes des défunts dans leur voyage périlleux dans l’au-delà. Le rituel de momification a été créé par Toth et Anubis à son insistance, faisant intégralement partie du rituel de résurrection d’Osiris. Elle est la déesse de la renaissance depuis qu’elle a réussi à rassembler le corps de son mari assassiné Osiris et qu’elle lui a redonné la vie éternelle. Elle est la déesse de la magie, elle préside sur des dons magiques tels la guérison et la connaissance de la médecine, elle est la grande gardienne de toute sagesse, la sagesse sacrée comprise.

Les caractéristiques d’Isis sont celles d’une déesse forte et résiliente, elle ne désespère ou n’abandonne jamais, elle est une figure puissante qui représente la stabilité et l’ingéniosité, même en cas d’averses. Elle a bougé terre et ciel pour ressusciter Osiris, franchissant même les frontières entre la vie et la mort et elle a réussi à concevoir un enfant avec lui, par sa propre intervention divine. Pour cette raison elle représente aussi le don de la création qu’elle partage avec toutes les femmes et le potentiel créatif et reproductif de la nature et de notre terre. Elle incarne l’intuition féminine, le monde intérieur, l’information qui se trouve dans les royaumes cachés et au-delà du voile des illusions de notre réalité. Elle représente le savoir qui trouve son origine dans notre coeur et notre âme.

Dans sa fonction de déesse protectrice, elle représente la matriarche aimante et attentionnée, se souciant toujours du bien-être d’Osiris et Horus, comme elle fait pour l’humanité. En plus de ces pouvoirs et attributs divins, elle a appris au peuple égyptien comment faire du pain, comment tisser et lire, prenant soin de leurs besoins de manière efficace en leur apprenant comment y subvenir eux-mêmes.

Ses ailes symbolisent l’élément « air », elle est volatile, elle est la représentation de ce que beaucoup de gens connaissent comme l’esprit saint, la volonté divine ou l’esprit divin qui veille sur et guide l’humanité. Elle utilise ses ailes pour éventer la vie de nouveau à l’intérieur d’Osiris après qu’elle l’a rassemblé. Elle le réanime avec ses ailes – elle souffle l’animus (l’esprit, l’âme) de nouveau dans le corps inanimé d’Osiris.