Osiris est le dieu égyptien de l’après-vie, seigneur du royaume des morts et de la vie après la mort, Dieu de la transition, de la résurrection et de la régénération. C’est le conjoint d’Isis, fils aîné de Geb (terre) et Nut (ciel) et père d’Horus (avec Isis) et Anubis (avec Nephthys). Osiris était son nom de couronnement, son nom de naissance étant Wennefer, Wser ou Weser ce qui signifie « celui qui est parfait » ou « le tout puissant ». Osiris était également connu sous les noms de Seigneur de l’Amour, Roi des Vivants et Seigneur Éternel. Comme souverain du royaume des morts sous la terre, il est aussi responsable pour toute vie pendant qu’elle germe dans le sol ou qui trouve son origine dans le sol comme la végétation qui prend racine et les inondations fertilisantes du Nil.

Symboliquement Osiris représente un aspect beaucoup plus terrestre qu’Isis, malgré son aspect divin. Osiris était le premier « homme vert ». L’homme vert est une figure faite de feuilles, branches ou vignes ou un homme avec la peau verte. Il y a différentes variations de l’homme vert dans différentes cultures et traditions autour du monde, mais ils représentent tous l’esprit de la nature, la renaissance et les cycles de régénération des saisons et de la nature en général. Si Isis règne sur les mystères et le monde de l’esprit, Osiris semble avoir assumé le rôle de premier roi de l’Égypte pour apprendre aux humains comment vivre en harmonie les uns avec les autres, comment se connecter au monde spirituel et comment créer l’abondance sur la terre. En essence, il leur a montré comment faire l’expérience de l’incarnation en tant qu’élément du divin, comment consolider leur existence d’esprits liés dans la matière.

Une des parties les plus importantes de la vie et mythologie d’Osiris est sa mort par intervention de Seth. Seth, le frère d’Osiris, coupe Osiris en 14 morceaux et jette les morceaux dans le Nil. Isis ne perd pas de temps et commence immédiatement à chercher et rassembler les morceaux. Elle recouvre 13 morceaux au total, le quatorzième, son pénis, n’est jamais retrouvé, donc elle le remplace par un exemplaire en argile. En utilisant le rituel d’embaumement conçu par Toth et Anubis, combiné avec sa propre magie, elle est capable de le ressusciter. Une fois repris vie, il descend aussitôt dans le royaume des morts, pour assumer son rôle de roi de l’au-delà, mais son esprit continue à rejoindre Isis et Horus régulièrement.

Il y a plusieurs manières pour lire le mythe d’Osiris et beaucoup de couches qui peuvent y être découvertes. Symboliquement, l’assassinat d’Osiris par Seth signifie la victoire du chaos et la violence sur l’harmonie et la justice. Le masculin déséquilibré (Seth) gagne du masculin divin et équilibré (Osiris), mettant en place le masculin déséquilibre comme la nouvelle forme dominante. Osiris ne représente pas uniquement la terre ou le masculin, il représente également l’humanité entière, car dans son rôle de roi d’Égypte il est le père de l’humanité. Quand Seth détruit Osiris, il détruit l’accès de l’humanité au divin, il détruit l’échelle sacrée qui monte dans l’arbre de vie et qui nous permet de monter dans l’arbre des chakras pour libérer nos esprits et nous reconnecter à la conscience divine.

La division d’Osiris en 14 pièces représente la division des peuples de la terre par le biais de la langue, les frontières et les cultures et le chaos qui en ensuit. Il représente la création de l’illusion de la distance et la différence qui fait oublier aux humains qu’ils sont tous frères et soeurs, comme Isis et Osiris, et qu’ils proviennent de la même source. Le fait qu’Isis est capable de ressusciter Osiris par contre, nous montre qu’il y a toujours espoir et qu’on peut toujours choisir de laisser l’harmonie prévaloir dans ce monde en lieu du chaos.

L’histoire d’Osiris est une histoire alchimique, c’est un conte de transformation et transmutation. Il est détruit et purifié dans le Nil et la couleur de sa peau est verte, ce qui nous fait penser au vitriol vert, indiquant qu’il a déjà subi la première purification. Il est ensuite rassemblé par Isis, qui souffle de nouveau la vie à l’intérieur de lui, le réanimant avec succès.